Le Physioscan

Les appareils de thérapie quantique

 

La physique quantique a apporté une explication scientifique de   l’électromagnétisme qui est au cœur des soins énergétiques.

Chaque organe, cellule ou méridien possède sa propre signature électromagnétique, sa propre fréquence.

Une modification de cette fréquence, une perturbation électromagnétique, peut avoir des répercussions sur notre santé et même sur les évènements de notre vie, puisque nous attirons les expériences en résonance avec qui nous sommes.

Pour harmoniser les champs vibratoires de notre corps, de nombreuses thérapies quantiques se sont développées ces dernières années ainsi que des appareils de thérapies quantiques, issus au départ de la recherche spatiale russe et du suivi sanitaire des cosmonautes au cours de leurs missions.

Ces appareils ont pour but, à l’aide d’une analyse du spectre formé par les champs électromagnétiques des tissus vivants, d’évaluer en quelques secondes le potentiel énergétique de chaque organe et, le cas échéant, de ré-informer cet organe.

 

Le Physioscan

Pour effectuer le bilan énergétique et rééquilibrage, j’ai choisi le Physioscan. Cet appareil de biorésonance bénéficie de mises à jour régulières grâce aux recherches d’un organisme indépendant et innovant appelé LIBPCE (Laboratoire d’ Investigation Bio-psychophysique des Champs Informationnels).

 

Harmonances PS 1

 

Le Physioscan transmet des informations sur l’état énergétique de l’organisme et sur la « communication » des organes entre eux. Il révèle la manière dont le corps est organisé. Pour ce faire, on utilise un casque audio sur lequel sont montés des inducteurs et des capteurs magnétiques hypersensibles. Les premiers vont générer les fréquences spécifiques de chaque organe, tissu ou cellule et entrer en résonance avec ceux-ci via les couches corticales du cerveau. Les signaux reçus en retour sont ensuite analysés pour déterminer le niveau énergétique de ces organes et de ces tissus.

Les informations apparaissent sur l’écran sous forme de pictogrammes et de courbes.

 

Harmonances PS 2 Capture d’écran 2015-02-10 à 13.02.38

 

La ré-information cellulaire

 

Lorsqu’un signal « dysharmonique » est repéré, la ré-information de l’organe, de la cellule ou des tissus, peut se faire par l’émission de fréquences spécifiques visant une autorégulation.

Le but est de donner une impulsion vibratoire qui va stimuler les processus d’autorégulation.

 

Armoires Harmonances Doc A

 

Important : Le Physioscan est un appareil non médical, utilisé pour le bien-être des personnes, agissant exclusivement sur les plans informationnels et énergétiques. L’action mise en œuvre par le Physioscan ne remplace en aucun cas un traitement médical prescrit par un médecin.